VeilleurspourlaVie

VeilleurspourlaVie

ACTUALITES : Manifeste interreligieux contre la loi TAUBIRA

Bonjour!

Le collectif interreligieux "Agir ensemble pour tous"a lancé la pétition " UNISSONS-NOUS POUR LA SAUVEGARDE DU SENS DU MARIAGE ET LE DROIT DE L'ENFANT A AVOIR UN PERE ET UNE MERE" et a besoin de votre aide pour la faire décoller.

Pourriez-vous prendre 30 secondes pour la signer? Voici le lien:

http://www.change.org/fr/pétitions/unissons-nous-pour-la-sauvegarde-du-sens-du-mariage-et-le-droit-de-l-enfant-a-avoir-un-pere-et-une-mere

Voilà pourquoi c'est important:

 

                  MANIFESTE INTERRELIGIEUX CONTRE LA LOI TAUBIRA       

                                 ET POUR UNE HUMANITE DURABLE 

                                              sur « change.org »

                                                 CROYANTS 
                      DE TOUTES CONFESSIONS, DE FRANCE, D’EUROPE ET DU MONDE !

                               AGISSONS ENSEMBLE POUR TOUS ! 
                              ENTRONS EN RESISTANCE PACIFIQUE, 
                                          UNISSONS-NOUS 
                          POUR LA SAUVEGARDE DU SENS DU MARIAGE, 
                                      -UNION D’UN HOMME ET D’UNE FEMME- 
                     ET LE DROIT DE L’ENFANT A AVOIR UN PERE ET UNE MERE

                                     AFFIRMONS NOS CONVICTIONS :

 1 - Nous croyons à un avenir de paix, de bonheur et de prospérité pour l’humanité !

 2 - Nous croyons que cet avenir passe par la famille naturelle, communauté de base de la société
La raison et la foi nous disent que la complémentarité homme/femme, le rapport harmonieux de l’enfant à son père et à sa mère construisent positivement la personnalité, ouvrent à la différence et fondent ainsi le vivre ensemble en société. 
Vouloir imposer la théorie du « genre » à l’école relève d’un abus de pouvoir idéologique. Nous rappelons que les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants (cf. art 26 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme)

 3 – Nous croyons aux Droits de l’Homme : nous n’acceptons pas que soient bafoués les droits des parents et des enfants (cf préambules des Constitutions de 1946 et 1958) 
- Nous défendons la liberté : celle de se donner ! Celle de pouvoir agir selon sa conscience et les principes moraux universellement reconnus (cf art 29 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme) ! 
- Nous défendons l’égalité : celle qui respecte l’autre, sa différence, sa fragilité, qui ne détruit pas l’altérité en prétendant respecter la différence ! 
- Nous défendons la fraternité : celle qui est solidaire! 
- Nous défendons la laïcité : celle qui permet à tous, croyants ou non-croyants, de vivre ensemble et qui reconnaît les religions et leur apport à la société ! (cf. art 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme)

 4 - Nous croyons au dialogue qui permet à chacun de s’exprimer et d’être écouté. 
Nous regrettons que l’absence de débats démocratiques entre citoyens ait conduit aux antagonismes que nous voyons aujourd’hui. Nous sommes frustrés. Nous avons besoin d’attention à notre message d’amour et de paix. 
Croyants, nous sommes aussi acteurs de la société civile et nous revendiquons notre droit à une parole publique pour tout ce qui concerne la citoyenneté et la construction de la cité. Nous demandons que les hommes politiques donnent à chacun l’occasion d’exprimer son opinion sur des sujets aussi importants.(cf. art 18 et 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme)

5 - Nous croyons en la bonté et en la générosité des hommes qui, croyants ou non-croyants, veulent vivre ensemble dans la paix, la fraternité et la solidarité. Il est urgent de le manifester par des signes concrets. 
Parmi ces signes, nous saluons le communiqué des représentants des communautés juive, catholique, anglicane et musulmane de Cannes* qui, soucieux de l’avenir de la société, du bien commun et de la paix pour tous, ont soutenu et encouragé la manifestation nationale du 24 mars dernier à Paris (cf Nouvelles Religieuses, Nice, avril 2013, n°421). Ils témoignent que les croyants ont une parole qui contribue à construire la paix et l’unité pour tous.

 C’est pourquoi nous, croyants, chrétiens, musulmans, juifs…, nous estimons la loi TAUBIRA, brouillonne et illégitime (une loi peut être légale sans être morale) . En attendant son abrogation, nous appelons tous les hommes de bonne volonté à la résistance non-violente et à la construction d’une humanité durable.

Nous soutenons et encourageons toutes les manifestations pacifiques, présentes et à venir, en faveur de l’écologie humaine, de la noblesse du mariage, de la famille et de la protection des plus faibles.

                     Manifeste publié par le collectif interreligieux : 
                                « AGIR ENSEMBLE POUR TOUS » 
Nous invitons tous ceux qui partagent nos convictions à signer ce Manifeste

 *COMMUNIQUE INTERRELIGIEUX AU SUJET DE LA MANIFESTATION DU 24 MARS CONTRE LA LOI TAUBIRA :

A l’approche du retour au Sénat de la Loi Taubira, en tant que représentants des communautés juive, catholique et musulmane de Cannes, nous souhaitons exprimer notre vive inquiétude pour l’avenir de la société, le bien commun et la paix pour tous. 
1 - Nous comprenons les difficultés et l'inconfort que certains couples de personnes homosexuelles peuvent ressentir devant l'absence de reconnaissance juridique de leur état, souhaitant alors que leur situation soit prise en compte. Pour autant nous ne pouvons accepter pour eux le statut de mariage donnant droit à l’adoption. Cette conviction ne diminue en rien notre respect à l’égard des personnes homosexuelles et nous récusons toute forme d’agressivité ou de mépris à leur égard. 
2 - Nous ne pouvons souscrire à l’idée répandue d’une « avancée sociale » là où les concepts perdent leur sens et où la théorie du « genre », niant l’altérité et la complémentarité sexuelle, s’érige en idéologie et veut s’imposer à tous. Brouiller les repères éthiques, nier certaines évidences dictées par le bon sens, fragiliser la cellule familiale au nom d’une « révolution anthropologique » ne pourront qu’aggraver la crise morale, spirituelle et sociétale que nous traversons. 
3 - L’accueil d’enfants par deux personnes de même sexe n’est pas souhaitable, car un enfant a toujours besoin de se projeter sur un parent du même sexe que lui et qui aime le parent de l’autre sexe. La préoccupation écologique a depuis un demi-siècle mis en évidence le risque d’effets secondaires chaque fois que l’on ne respecte pas les mécanismes naturels. Nous relevons qu’une grande partie de l’opinion française s’est déjà exprimée en ce sens. 
4 -Par ailleurs nous rappelons qu’une mesure votée démocratiquement n’est pas nécessairement morale pour autant et que nous devons tenir compte, à ce sujet, des leçons d’une histoire récente qui a bouleversé l’Europe. Nous faisons appel à la sagesse et à la raison de nos gouvernants, à leur désir de promouvoir les nobles idéaux qui ont fait la nation française et ont contribués à son rayonnement dans le monde. Nous leur rappelons aussi que la structure familiale est première et antérieure à l’Etat et qu’elle fait partie intégrante du socle sur lequel repose les droits de l’homme. La liberté n’est par le droit à tout au détriment du droit des autres, en l’occurrence celui des enfants qu’on n’a pas le droit de réduire à l’état d’objets. 
C’est pourquoi nous soutenons et encourageons la manifestation nationale du 24 mars prochain à Paris (Avenue de la Grande Armée, Arc de Triomphe :www.lamanifpourtous.fr) en récusant d’avance toute utilisation politique en dehors de cette question précise.

 David MOYAL, Rabbin du Consistoire Israélite de Cannes 
Jean GAUTHERON, Curé de la Paroisse Saint-Nicolas de Cannes 
Giles WILLIAMS, Pasteur de la Paroisse Anglicane de Cannes 
Mustapha DALI, Recteur de la Mosquée de Cannes

 Vous pouvez signer notre pétition en cliquant ici.

 Merci! 
jean marc duban



04/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour